Protocoles de soins et de dépistage - Néphropathie

PROTOCOLES

Généralités

PROTOCOLE: PRÉVENTION DES NÉPHROPATHIES CHU Ste-Justine, Montréal, Canada – Section Diabète    

Préambule:

 
  1. Le 95 ième percentile de l'excrétion d'albumine chez les enfants non-diabétiques se situe à 7 µg/min
  2. Une micro albuminurie est définie par un taux de plus de 20 µg/min ( collecte de 24 hrs) ou 30 mg/L (spot) ou un rapport albumine/créatinine de plus de 2.5 mg/mmoles
  3. Celle-ci pouvant être fluctuante, une anomalie de l'excrétion de l'albumine sera définie par une microalbuminurie élevée sur un minimum de deux échantillons sur trois prélevée sur une période de trois à six mois.
  4. D'autres causes de microalbuminurie sont: glomérulonéphrite, infection urinaire, tout état infectieux, menstruations, pertes vaginales, protéinurie orthostatique et exercice important.
 

Dépistage:

 
  1. Intervalles des dépistages
  1. Début du dépistage
Après l’âge de 10 ans et au moins 5 ans d’évolution .
  1. Fréquence des dépistages:
    1. Annuellement
 
  1. Méthode du prélèvement
  1. Le dépistage de base se fera par un prélèvement de la première urine du matin.
  2. Si la microalbuminurie de la première urine du matin est élevée, la procédure suivante est suivie:
    1. Répéter la microalbuminurie à deux autres reprises sur une période de 3 à 6 mois mois.
    2. La méthode utilisée sera alors un prélèvement nocturne de 12 heures.
  3. Il est important de s'assurer que ces prélèvements ne seront pas faits au moment où l'adolescente est menstruée.
  Interventions si microalbuminurie anormale:  

            Préambule

  1. Sans intervention spécifique, 80% des diabétiques de type 1 avec microalbuminurie élevée verront l'excrétion de l'albumine s'élever de 10 à 20 % par année jusqu'au stade de néphropathie diabétique (> 300mg/24 hres)
  2. La micro albuminurie est un marqueur pour un risque élevé de maladie cardio-vasculaire
 
  1. Données connexes à récolter:
  1. Prise de la tension artérielle
  2. BUN, créatinine et clearance de la créatinine (collecte de 24hrs), bilan lipidique
  3. Dépistage de rétinopathie et de neuropathie
 
  1. Consultation en néphrologie si:
  1. Un patient de moins de 12 ans avec une microalbuminurie anormale (au moins deux échantillons sur trois positifs).
  2. Le patient présente une hypertension artérielle.
  3. Le patient présente une clearance de la créatinine anormale.
  4. Le patient présente un BUN ou une créatinine élevée.
  5. Le patient présente une protéinurie (>300 mg/24 heures).
 
  1. Traitement
  1. Médicamenteux
    1. Un traitement aux inhibiteurs de l'enzyme de conversion sera entrepris. L'énalapril (Vasotec) à raison de 5 mg en une dose quotidienne est prescrit si le patient a plus de 12 ans et que la microalbuminurie est persistante durant un an
 
  1. Connexe
    1. Tous les efforts devront être faits en vue d'obtenir une hémoglobine glyquée de moins de 7,5 % chez tout patient avec microalbuminurie persistante
    2. Décourager fortement l'usage de la cigarette
  • Normaliser le plus possible le profil lipidique
  1. Décourager une alimentation excessive en protéines
  2. Maintenir la tension artérielle sous le 95 ième percentile
Catégories :