Protocoles de soins et de dépistage - Bilan lipidique

PROTOCOLES

Généralités

Bilan lipidique à jeun à faire (cholestérol total, LDL cholestérol, HDL cholestérol, triglycérides) chez les patients de plus de 12 ans. Fréquence :
  1. À tous les 5 ans si diabète de type
  2. À tous les ans si profil lipidique anormal
Valeurs à surveiller:

1) LDL-cholestérol

  • Cible : LDL-cholestérol <2.6 mmol/L
  • LDL : 2.8 mmol/L = 75 ième percentile
  • 3.4 mmol/L = 95 ième percentile
  Si LDL 2.6 – 3.4  mmol/L:
  • Intervention nutritionnelle à faire (nutritionniste)
  • Lors des suivis aux trois mois à la clinique, le patient devrait être revu par la nutritionniste pour rehausser les connaissances.
  • L’intervention nutritionnelle sera poursuivie durant 1 an avant de passer éventuellement à une autre étape.
  • Contrôle des facteurs de risque
  Si LDL 3.4 – 4.1 :                        
  • Même démarche que ci-haut.
  • Evaluer histoire familiale.
  • Bilan lipidique chez les parents.
  • Tenter de mieux contrôler les autres facteurs de risque (sédendarité, cigarettes, diabète, excès de poids, HDL cholestérol bas, triglycérides élevés, hypertension)
  • Considérer statines si > 8 ans
  • Patient à présenter lors d’une réunion conjointe avec Dr Marie Lambert. Inscrire les patients sur la liste à cet effet.
    Si LDL > 4.1 :                  
  • Si LDL demeure > 4.1 après un an d’intervention nutritionnelle passer à une intervention médicamenteuse (statine) si le patient a plus de 10 ans et que la puberté est amorcée.
  • Cible visée : LDL < 3.4
  • Avant de débuter une statine : Doser CK, transaminases et TSH si non dosé depuis 1 an (re : hypothyroïdie).
  • Statine recommandée = Lipitor (+ efficace) ou Zocor (+ longue expérience).
  • Lipitor : débuter à 10 mg h.s.
  • Augmenter prn à 20 mg après 6 mois si pas d’effet secondaire puis 40 mg die prn
  • N.B : effet maximal après 4-6 semaines
  • Zocor : débuter à 20 mg h.s.
  • Augmenter prn à 40 mg après 6 mois si pas d’effet secondaire
  • Statines : Effets secondaires à surveiller (rare 1-2%) : CK augmenté, rhabdomyolyse, augmentation des transaminases. Patients peuvent se plaindre de malaises musculaires sans CK augmenté et ceux-ci sont souvent soulagés en arrêtant ou diminuant les statines; attention aux augmentations de CK secondaires à l’exercice intensif qui sont probablement plus fréquentes que les augmentation de CK secondaires aux statines.
  • Bilan lipidique, CK, transaminases à faire 2, 4, 6 mois après le début du traitement
  • Bilan lipidique de suivi q 6-12 mois.
   Valeurs à surveiller:

2) HDL-cholestérol

  Cible : >1.1 mmol/L HDL cholestérol : 0.91 à 1.17 mmol/L = limite : inférieur à 0.91 mmol/L = bas.   Il y peu d’interventions qui nous permettent d’améliorer les valeurs de HDL cholestérol, cependant c’est clairement un facteur de risque qui doit être considérer dans notre prise en charge.   

3) Triglycérides

  Cible :<1.1 à 1.5 mmol/L   2 à 9 ans :       0.85 - 1.13 mmol/L = limite > 1.13 mmol/L = élevé   10 à 19 ans :   1.0 - 1.47 mmol/L = limite >1.47 mmol/L = élevé   Un mauvais contrôle du diabète se traduit souvent par une augmentation des triglycérides. La sédentarité, l’excès de poids influencent de facon défavorables les triglycérides. Attention aux sources de sucres concentrés dans la diète.
Catégories :