Protocoles de soins et de dépistage - Acidose

PROTOCOLES

FOPR

Généralités

  N’appliquer ce protocole que si le patient est vraiment en acidose. (Ph <7.3 et/ou bic.<15)  
  1. Investigation initiale:
 
  • À l'accueil: glycomètre, Bandelette pour corps cétoniques sanguins. Faire gaz capillaire, Faire une bande de rythme
  • Glycémie, électrolytes, urée, créatinine, gaz veineux, osmolarité plasmatique calculée, FSC, Ca
   
  1. Traitement:
 
  • Soluté: Vitesse:
    1. si patient hémodynamiquement instable: bolus 20 ml kg en 20 min puis aller à #3
    2. déshydratation sévère: bolus 10 ml/kg en 60 min. (max = 500 cc) puis aller à #3
    3. Entretien: 5 ml /kg/hr durant 48 hres. (Maximum = 200 cc/hr)
Type: 0.9 NaCl pour 6 hres puis 0.45 NaCl Ne pas hésiter à utiliser un 0.9 NaCl si le Na sérique diminue.
  • Lorsque glycémie £ 16 mMol/L , changer pour D5W / 0.9 NaCl dans les 6 premières heures du soluté ou D5W/.45NaCl après 6 heures de soluté
  • Lorsque glycémie < 11 mMol/L, changer pour D10W / 0.9 NaCl dans les 6 premières heures du soluté ou D10W/.45NaCl après 6 heures de soluté.
 
  • Insuline:
    • A débuter 1 heure après le début du soluté, en perfusion continue
    • Perfusion continue à 0.1 unité/kg/hre
    • Mettre 10 unités d'insuline régulière dans 100 ml 0.9 NaCl (0.1 unité/kg/hre = poids en kg du pt (donc si le pt pèse 15 kg = 15 ml/hr d'insuline en perfusion continue.)
 
  • Potassium:
    • Donner 40 Mmol/L KCl indépendamment de la valeur sérique
    • Si K initial > 5.5 : s’assurer d’une diurèse préalable et faire monitoring cardiaque (ondes T?)
 
  • NaHCO3:
    • Très rarement indiqué. En cas extrême (choc réfractaire, arrêt respiratoire), donner 1 mMol/kg lentement en 1 heure car risque d'hypokaliémie et hyperosmolarité.
 
  1. Surveillance:
Le but principal est d'éviter l'œdème cérébral et les complications iatrogéniques.
  Étape A
  • Signes vitaux et signes neurologiques q.30 min. X 3 ensuite q. 1hre.
  • Signal d'alarme: développement en cours de traitement d'une céphalée, changement de comportement en cours de traitement.
  Étape B
  • Le Na mesuré devrait augmenter avec le temps ou Na corrigé devrait demeurer égal pour les 1ères 12 hres, ensuite diminuer par 1 mMol/L par hre.
  calcul-acidose-guide   Étape C.
  • Calculer osmolarité q 2 heures: 2 X (Na corrigé + K) + glycémie
  • Normal : 280-300
  • Hyperosmolarité > 320
  • Hyperosmolarité sévère > 350
  • Tenter de ne pas diminuer l’osmolarité de plus de 5-6 mOsm/hre
  Étape D.
  • Bilan de suivi: glycomètre q. 1 hre
  • glycémie, électrolytes q. 1 hre X 2 ensuite q. 2 hres
  • Gaz capillaire, urée, q. 2 hres ensuite q. 4 hres
 
  1. Œdème cérébral (traitement)
 
  • Si mal de tête apparaît en cours de traitement ou altération du comportement par rapport à l’arrivée (ex: irritabilité, agressivité) diminuer soluté aux besoins d’entretien. Garder le lit à 30°. Surveiller l'état de conscience.
  • Si altération de l'état de conscience (ex: somnolence) faire "A" + plus O2 par masque + mannitol I.V
  • 25 gm/kg = 1.25 ml/kg/dose de 20% solution en 10-30 min q. 2 hres prn
  • Si Glasgow < 10: Faire "A" + Intubation à séquence rapide. Utiliser agents pour diminuer PIC (eg lidocaïne). Assurer une ventilation pour maintenir unr pCO2 à 35-40.
 
  1. Indications d’admission en soins intensifs (Au CHU Ste-Justine):
  • Si altération de l'état de conscience
  • Signes ou symptômes suggestifs d’œdème cérébral.
  • Si osmolarité calculée > 320
  • Si l'âge < 2 ans.
  • Si Ph <7.0
  Dernière modification : 4 juin 2015